Tout savoir sur le « DPC Pharmacie »

Le Développement Professionnel Continu (DPC) consiste, tout au long de l’exercice de tous les professionnels de santé, à évaluer l’amélioration et l’actualisation de leurs pratiques et permet d’acquérir de nouvelles connaissances.

Ce dispositif de formation a été initié par la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (HPST) en 2009 et est défini par l’Agence Nationale du DPC en intégrant les critères de la loi de Modernisation du système de Santé de 2016.

Effectif depuis le 1er janvier 2013, il vient d’évoluer vers une obligation triennale pour tous les professionnels de santé de France (au sens du Code de Santé Publique, chapitre IV).

Cette nouvelle définition impose aux professionnels de santé de suivre au moins une formation tous les 3 ans afin d’approfondir leurs connaissances et leurs compétences avec une démarche globale.

L’arrêté du 8 décembre 2015 a fixé « la liste des orientations nationales du DPC pour les actions de formation continue, d’analyse, d’évaluation et d’amélioration des pratiques et de la gestion des risques ».

Notre objectif est d’intégrer cette obligation de DPC dans le plan de formation de l’entreprise, le transformer en un vrai outil managérial, dans la stratégie de développement qualité de l’officine.

Pourquoi le DPC et comment le mettre en place?

  • Optimiser la qualité de la dispensation pharmaceutique pour être LE professionnel de premier recours
  • Actualiser et améliorer ses connaissances, acquérir de nouvelles pratiques afin de contribuer à la réalisation des objectifs de santé publique
  • Développer une approche globale et personnalisée pour rester un acteur de santé de proximité, à la fois relationnelle et géographique
  • Mettre en place une véritable démarche formation structurée, prenant en compte les besoins de l’officine et les aspirations des salariés
  • Renforcer la cohérence et le dialogue au sein de l’équipe pour en faire un outil de management

Qui est concerné à l’officine ?

  • tous les pharmaciens inscrits à l’Ordre
  • tous les préparateurs en pharmacie

Qui assure le contrôle ?

Pour les préparateurs => l’employeur.

Pour tous les pharmaciens =>le Conseil National de l’Ordre à qui nous transmettons directement votre attestation de fin de programme de DPC.

Qui finance le DPC des titulaires ?

L’Agence Nationale du DPC (ANDPC) règle directement l’organisme, à l’issue des différentes étapes du programme de DPC.

Des indemnités de perte d’exploitation sont versées au professionnel de santé, suivant les modalités définies pour l’enveloppe annuelle attribuée par secteur professionnel.

Et pour le DPC des salariés ?

Seule la journée de formation est prise en charge par l’organisme de collecte des salariés de l’officine.

Les évaluations des pratiques professionnelles restent à la charge de la pharmacie, sur présentation d’une note d’honoraires pour cette prestation validant le DPC des salariés.